location gîtes Pons (16km)

  • La location de nos gites vous met à 15 min de Pons
  • Pons est assise sur un promontoire rocheux qui domine la vallée de la Seugne en Charente maritime: https://www.pons-ville.fr/
  • Dès le Xème siècle, Pons possède son château fort. Incluse dans le duché d’Aquitaine depuis 1152, la Saintonge se rebelle contre son suzerain en 1179. Le duc d’Aquitaine Richard (futur roi d’Angleterre) parvient alors à mater la révolte, détruisant le château. Geoffroy III, premier de la longue dynastie des Sires de Pons, se hâte à la reconstruction et le nouveau donjon est terminé en 1187. Poste frontière stratégique entre l’Aquitaine et le royaume de France pendant la guerre de Cent ans, Pons sauvegardera son patrimoine en passant opportunément de l’un à l’autre camp.
  • Emile Combes

    Né dans le Tarn en 1835. Il entre à 12 ans au séminaire de Castres. Son supérieur ne le jugeant pas apte à entrer dans les ordres, lui propose un poste d’enseignant dans un collège religieux à Pons. Il épouse une Pontoise, part à Paris faire des études de médecine et revient à Pons y exercer sa profession. De là, il s’implique dans la vie politique. Il sera maire de Pons durant 42 ans. Ainsi que conseiller général, vice-président du Sénat, ministre de la Marine, ministre de l’Enseignement Public et des Cultes et enfin Président du Conseil (c’est-à-dire premier ministre entre 1902 et 1905). Défenseur de la laïcité, il est à l’origine et artisan majeur de la loi dite de « Séparation des Eglises et de l’Etat » qui sera votée en 1905. Cette laïcisation de l’enseignement provoqua de nombreux remous. Cela explique qu’en 1928, à Pons, l’inauguration du monument à la mémoire du Petit Père Combes décédé depuis 1921, fut le prétexte à de violents affrontements entre ses adversaires et partisans. Emile Combes et sa famille reposent au vieux cimetière Saint Martin de Pons.